Malgré des ressources importantes, la République dominicaine fait face à des situations de pénurie d’eaux récurrentes et à un traitement limité de ses eaux usées. Les défis posés par le changement climatique soulignent davantage l’importance d’une gestion durable des ressources.
Contexte

Malgré d’importantes ressources en eau, la République dominicaine accuse un retard en matière de services d’eau et d’assainissement et ses ressources hydriques constituent l’un des secteurs les plus vulnérables au changement climatique. Le pays bénéficie d’une capacité de production d’eau potable par habitant plus élevée que pour un usager de la ville de Paris, mais le service de distribution reste très précaire, notamment en raison : d’une mauvaise gestion des réseaux de distributions, vétustes et mal dimensionnés qui ne couvrent pas l’ensemble des zones habitées d’une perte en eaux évaluées à 50% d’une culture de gaspillage de l’eau d’un taux très faible de recouvrement. La situation des réseaux d’assainissement est encore plus frappante, avec un taux de couverture estimé à 15% du territoire national et seulement 10% d’eaux usées collectées bénéficiant d’un traitement, avec de fortes disparités entre les principaux centres urbains et les zones semi-urbaines et rurales du pays. La Stratégie Nationale de Développement adopté en 2012, fixe comme l’un des objectifs majeurs la garantie d’accès universel à des services d‘eau potable et d’assainissement de qualité et efficients.

Descriptif

Le programme est exécuté par l’Institut national des eaux potables et de l’assainissement (INAPA) qui couvrent toutes les villes n’ayant pas de structure propre et la Corporation de l’eau potable et de l’assainissement de Santiago (CORAASAN), deuxième province du pays. Le financement de l’AFD appuie en particulier le projet d’assainissement de cinq provinces mis en œuvre par l’entreprise Vinci, la mise en place d’une assistance technique au niveau de l’INAPA. Par ailleurs, il contribue au financement de l'extension du système d’eau potable et d’assainissement, la réhabilitation du réseau d’eau potable et d’eaux usées prioritaires de la province de Santiago et d’une assistance technique à la CORAASAN visant à améliorer sa gestion commerciale. Le projet vise enfin à l’amélioration des conditions de vie de milliers de personnes en zones rurales à travers un fonctionnement plus efficient des systèmes d’eau potable et d’assainissement.

Impacts

Les bénéfices du programme sont nombreux : Augmenter l’efficience des services d’eau (réduction des fuites, augmentation de la facturation, outils de gestion, etc.) ; Limiter les rejets d’eaux usées non traitées dans le milieu naturel permettant d’améliorer tant la qualité que la quantité de la ressource en eau ; Réduire les inégalités par un meilleur accès à l’eau potable qui aura un impact positif sur la santé publique ; Développer des capacités de traitement des eaux usées.

30/07/2015
Date de début du projet
Santo Domingo
Localisation
Outils de financement
Etat dominicain
Bénéficiaires