L’AFD finance la construction d’un système d’adduction d’eau potable dans les villes de Bukoba et de Musoma. À terme, les conditions de vie de près de 250 000 personnes devraient être améliorées.
Contexte

La Tanzanie dispose de ressources en eau importantes, avec une moyenne d’eau disponible de 2 000 mètres cubes par habitant et par an en 2012, niveau qui devrait atteindre 1 400 mètres cubes en 2025, compte tenu de la croissance de la population. En 2010, les taux de desserte en eau potable en Tanzanie étaient de 68 % à Dar es-Salaam, 84 % dans les 19 villes principales, 54 % dans les villes secondaires et 57 % en zones rurales. Moins de 20 % de la population urbaine était raccordée à un réseau d’assainissement. Bukoba et Musoma sont deux villes moyennes situées en bordure du lac Victoria, où elles puisent la quasi-totalité de leurs ressources en eau. Avec une population estimée à 350 000 habitants en 2015 et une demande de 13 000 mètres cubes d’eau par jour à Bukoba et 28 000 à Musoma, les installations et caractéristiques des systèmes d’eau actuels sont largement insuffisantes : les prises d’eau ont une capacité limitée à 7 500 mètres cubes par jour à Bukoba et 9 700 à Musoma ; la capacité des réservoirs est de 2 000 mètres cubes à Bukoba et de 2 500 à Musoma ; les réseaux actuels de 35 kilomètres à Bukoba et de 65 à Musoma, très anciens et dégradés, ne permettent de desservir que respectivement 70 et 60 % de leur population. Aucune des deux villes ne possède de système d’assainissement collectif. Une partie de la population utilise des latrines individuelles ou communes reliées à des fosses septiques qui sont rarement ou pas du tout vidangées. Les performances techniques, de maintenance, de gestion des pertes physiques et de la facturation des services publics de ces villes sont à améliorer.

Descriptif

Suite à une subvention initiale de 7 millions d’euros dans la région pour des infrastructures liées à l’eau, ce projet doit sécuriser la quantité et la qualité de l’approvisionnement en eau potable des villes de Bukoba et de Musoma. La construction de nouvelles prises d’eau, d’une nouvelle station de traitement de l’eau et de nouveaux réservoirs de stockage sont prévus. Le projet permettra la réhabilitation et l’extension du système de distribution de l’eau traitée. De plus, dans l’attente de la construction d’un réseau de collecte et d’une station d’épuration, le traitement des boues de vidange des fosses septiques sera effectué. Les capacités des services publics de l’eau des deux villes seront renforcées pour gérer la production et la distribution d’eau potable. Les interventions de l’AFD autour du lac Victoria s’inscrivent dans la démarche stratégique régionale en faveur de la préservation du bassin versant du lac.

Impacts

Le projet a permis à 250 000 personnes d’avoir un accès à un système d’alimentation en eau potable améliorée. D'autre part, 5 000 mètres cubes d’eau sont économisés chaque jour par la réduction de pertes du réseau.

25/05/2011
Date de début du projet
Musoma
Localisation
Outils de financement
Ministère de l’Eau
Bénéficiaires